Les problématiques du Wi-Fi, partie 1

Bonjour tous,

Avec les appareils portatifs (laptop, cellulaires, tablettes), on apprécie pouvoir accéder à Internet de partout et en tout temps. Alors, on achète un AP et on l’installe. C’est merveilleux!

On se rend compte qu’on manque de couverture wi-fi dans certaines pièces et on ajoute un deuxième AP. Bizarrement, le résultat est à peine mieux.

On en rajoute alors un troisième, et le résultat semble pire. Pourtant, le signal est beau et fort partout!

Et là se trouve le problème; il est trop beau et trop fort. Aussi, vous n’êtes pas le seul à vouloir profiter de la technologie. Vos voisins aussi en veulent et dès lors, leur technologie envahit votre maison et nuit à la vôtre. Que faire?

La première chose est d’utiliser les outils qu’on a sur nos routeurs. J’ai nommé « Scan » et « Spectral-history ».

En passant, si vous avez un routeur qui ne sert pas, prenez-le. Premièrement, inutile de vous faire détester pas votre famille en coupant le wi-fi avec vos tests. Deuxièmement, à quoi bon faire des tests si vous ne voyez plus votre propre réseau? Comment l’analyser?

Avec « Scan », on doit regarder :

  • Les fréquences utilisées (Channel).
    • Il est important d’en choisir une qui est le moins utilisée possible. Cependant, prenez des fréquences qui ne se chevauchent pas. À deux routeurs, ce n’est pas si pire, mais à trois, les seuls choix possibles sont les canaux 1, 6 et 11.
  • La force du signal (Signal Strength).
    • C’est ici que tout le monde se fait prendre! Trop fort n’est vraiment pas bon. Un niveau de signal jugé excellent se trouve autour de -67dBm (selon inssider.com). Ce seuil peut varier selon la sensibilité de votre équipement et les conditions atmosphériques en vigueur.
  • Le seuil du bruit (Noise Floor).
    • Les bruits parasites de base, comme les fours à micro-ondes, les téléphones DECT et les équipements Bluetooth. Plus la valeur est faible (comme -115 versus -20), mieux c’est.
  • Le ratio signal-bruit (Signal to noise).
    • C’est la différence entre « Signal Strength» et « Noise Floor ». Plus la valeur est grande (comme 57 versus 20), mieux c’est.

1-scan

Au prochain post, je parlerai de « Spectral-history » et comment on l’utilise.

Salutations!

Visit Us On LinkedinVisit Us On FacebookVisit Us On Google Plus